Politique cookies

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour sécuriser votre connexion, faciliter votre navigation et permettre l’élaboration de statistiques.  Pour obtenir plus d’information sur les cookies et vous y opposer, vous pouvez consulter notre politique cookies.

Articles (3/124)
Offrir les avantages de l’intégration front et middle office aux gestionnaires d’actifs
Offrir les avantages de l’intégration front et middle office aux gestionnaires d’actifs
Retour

Offrir les avantages de l’intégration front et middle office aux gestionnaires d’actifs

30/09/2019

Valérie Boléa-Waeterloos

Valérie Boléa-Waeterloos

BNP Paribas Securities Services

Voir profil
Frank Roden

Frank Roden

BNP Paribas Securities Services

Voir profil

Pour les gestionnaires d’actifs, nombreux sont les avantages d’une connectivité à la fois ouverte et intégrée entre le front, le middle et le back office, capable d’homogénéiser et d’harmoniser les différentes couches fonctionnelles.

L’optimisation des environnements opérationnels du front au back office constitue depuis longtemps une priorité pour le secteur de la gestion d’actifs. Les gains d’efficacité résultant d’une chaîne de transactions intégrée peuvent contribuer à réduire les coûts et à améliorer les capacités de fourniture de services, procurant ainsi d’importants avantages aux gestionnaires d’actifs, à l’heure où la contraction des marges et la quête de rendement se poursuivent.

Nombre d’acteurs s’accordent sur l’objectif à atteindre, mais une question se pose : comment y parvenir ?

Les frontières s’estompent entre le front et le middle office

Afin de répondre aux exigences du secteur et d’accentuer leur avantage concurrentiel, un grand nombre de prestataires de services de front-office élargissent leurs propositions. Certains intègrent dans leur offre un nombre croissant de fonctionnalités middle et back-office, via le développement ou l’acquisition de systèmes. D’autres s’associent avec des prestataires pour développer davantage de capacités front to back.

Les gestionnaires d’actifs sont tout autant disposés à adopter un modèle plus intégré et efficace, notamment lorsqu’ils font face à l’obsolescence informatique de leurs infrastructures ou doivent procéder à la refonte de leurs environnements à la suite de fusions-acquisitions.

Faire appel à un éditeur de logiciels front office proposant une gamme élargie de fonctionnalités est opportun si celle-ci apporte des améliorations au modèle opérationnel général du gestionnaire et si elle génère les gains d’efficacité espérés. Dans les métiers du middle et du back office, l’externalisation est la solution identifiée comme la plus efficace par un grand nombre de gestionnaires d’actifs car elle leur apporte l’expertise opérationnelle, la vitesse, le service et l’évolutivité nécessaires en contrepartie d’un tarif difficile à concurrencer en interne.

Le défi ? L’articulation la plus efficace et polyvalente possible de ces stratégies de front et middle/back office, afin de répondre aux besoins actuels des entreprises et de les positionner idéalement pour affronter l’avenir avec sérénité.

Différentes stratégies pour une intégration optimale du front et du middle office

L’une des options qui s’offre aux prestataires de services consiste à créer une plateforme unifiée d’administration d’actifs « front-to-middle » en rachetant ou en signant un partenariat exclusif avec une société technologique spécialisée dans les services de front office. Une telle intégration peut permettre l’utilisation d’un seul fichier maître et d’une chaîne de transactions simplifiée, en réduisant les risques de fragmentation des données ainsi que la nécessité de rapprochements multiples entre les différents systèmes et étapes du processus.

Cette approche comporte toutefois des inconvénients. En effet, chaque gestionnaire d’actifs adoptera une stratégie de front office privilégiée et fera appel aux prestataires adéquats selon son expertise d’investissement et sa structure organisationnelle. Or, ces préférences évolueront en fonction de l’obsolescence des solutions ainsi que de l’évolution des marchés et des modèles opérationnels.

Plutôt que de proposer un seul environnement front office à leurs clients et de limiter les possibilités d’adaptation et de personnalisation à travers le temps, une solution alternative consiste à laisser le choix à ces gestionnaires : mettre à leur disposition une gamme de services middle office flexibles et ajustables à leurs préférences front office. Ils pourront ainsi tirer le plein potentiel de leur solution front office tout en continuant à bénéficier des gains d’efficacité intégrés et des fonctionnalités de middle office nécessaires à leurs activités.

Adaptabilité de notre plateforme front office

Chez BNP Paribas Securities Services, nous avons opté pour une approche en architecture ouverte grâce à laquelle nous pouvons répondre aux exigences des différents modèles des gestionnaires d’actifs et les optimiser.

Forts de notre connaissance approfondie du marché des logiciels de front office, nous avons conçu et fait bénéficier nos clients d'une connectivité éprouvée entre notre plateforme de middle office et les principaux prestataires de ce marché. Au fil de l’évolution des modèles opérationnels, nous continuerons à investir dans de nouvelles solutions répondant au mieux à leurs besoins changeants. Grâce à cet environnement en architecture ouverte, nous sommes donc en mesure de fournir à nos clients toute la gamme de fonctionnalités middle office dont ils ont besoin, tout en leur laissant la liberté de sélectionner les options de front office répondant au mieux à leurs exigences actuelles et futures.

Cette approche en architecture ouverte est aussi pour nos clients la garantie d’une flexibilité accrue. À l’aide d’un modèle opérationnel modulaire, les gestionnaires d’actifs peuvent changer d’éditeurs de logiciels et ajouter ou supprimer des composantes de middle et back office en fonction des circonstances. La transition de leur environnement actuel vers le modèle opérationnel souhaité (en constante évolution), devenant dès lors un processus plus facile à gérer et réalisé à plus petite échelle, est par conséquent plus facile à opérer.

Les bienfaits d’un modèle front-to-middle à la fois ouvert et intégré

Pour les gestionnaires d’actifs, nombreux sont les avantages d’une connectivité à la fois ouverte et intégrée entre le front, le middle et le back office, capable d’homogénéiser et d’harmoniser les différentes couches fonctionnelles. Parmi ces avantages, voici les principaux :

1. Des capacités optimales et complémentaires

Les gestionnaires d’actifs sont libres de choisir le modèle de front office le plus adapté à leur style d’investissement et à leurs classes d’actifs afin d’éviter de s’écarter de leur stratégie.

D’excellentes capacités front office peuvent donc être étroitement associées à un prestataire de services d’externalisation middle et back office de premier plan, dont l’éventail de fonctionnalités et l’expertise répondent aux exigences des gestionnaires et garantissent l’efficacité de traitement si essentielle à leur métier.

2. Une harmonisation des données front-to-back

L’étendue et la qualité des données ainsi que la possibilité d’interroger ces flux d’informations jouent un rôle fondamental dans la performance des placements et les services des gestionnaires d’actifs. Compte tenu de l’importance croissante accordée à l’accessibilité, à l’exactitude et à l’intégrité des données, ces dernières doivent être harmonisées et homogènes, tandis que leur qualité doit être garantie tout au long de la chaîne de valeur.

Les évolutions technologiques – synonymes d'une amélioration de la gestion et de l'intégration de données complexes, structurées ou non – et le développement des normes sectorielles de formalisation de la gouvernance des données sont essentiels pour apporter une valeur concrète à l’entreprise. Armés de données de qualité, les gestionnaires d’actifs seront donc mieux équipés pour identifier les opportunités de revenus, répondre à la demande de transparence accrue de la part de leurs investisseurs, renforcer la gouvernance et la gestion des risques et communiquer de manière plus efficace avec les autorités de réglementation.

Une connectivité élevée entre le système de front office et la plateforme de middle office est essentielle afin d’enrichir les données et de les transmettre là où elles sont nécessaires, tout en garantissant leur cohérence au sein de l’entreprise. Les technologies API et les solutions de gestion des données front to back joueront un rôle clé dans ce contexte.

3. Sources de référence : les options possibles

Historiquement, la seule façon d’assurer la cohérence des données consistait à identifier et à rester fidèle à une seule source de référence. Or, grâce à une intégration étroite entre le front et le middle office, soutenue par des outils de contrôle des flux de données, il devient possible d’utiliser différentes sources de référence en fonction de la disponibilité des données, de l’expertise requise par domaine et de la meilleure position dans l’écosystème afin de les transmettre.

4. Un modèle opérationnel flexible et une gestion perfectionnée des risques

Un modèle à la fois modulaire et intégré confère aux gestionnaires d’actifs une précieuse capacité d’adaptation aux changements et aux opportunités tout en réduisant le risque opérationnel aux différentes étapes de la relation client.

La mise en œuvre d’une infrastructure front-to-back exhaustive est un processus long et complexe qui comporte un risque d’exécution important. La décomposition de la chaîne de traitement en étapes plus courtes procure davantage de flexibilité, diminue la complexité des projets, accélère la mise en œuvre des nouvelles fonctionnalités et limite les défaillances possibles. De cette manière, les transitions sont plus fluides et plus rapides, pour rester au plus près de l’évolution des besoins du gestionnaire.

Un prestataire de services chevronné proposant une plateforme middle office sophistiquée sera en mesure de gérer le processus d’exécution et de faciliter le déploiement des interfaces système et des données statiques, tout en offrant une connectivité élevée aux sources de données de marché et avec l’écosystème client (courtiers, dépositaires et agents administratifs) pour se prémunir contre une fragmentation des données.

Une fois la relation établie, l’accent est porté sur le suivi de l’activité du client pour prévenir et corriger les défaillances, gérer les goulots d’étranglement, optimiser les flux d’informations et maximiser les gains d’efficacité. BNP Paribas Securities Services tire parti en interne de l’intelligence artificielle et des analyses prédictives afin de mieux suivre l’activité de ses clients. Ces derniers peuvent également utiliser notre outil d’analyse pour contrôler leurs risques et identifier les mesures les plus adaptées à la gestion de leurs transactions.

5. Pérennité

L’évolution des métiers des gestionnaires d’actifs est inévitable et leurs infrastructures doivent s’adapter en conséquence. Compte tenu de l’accélération de la transformation digitale, il est primordial que les prestataires de front et middle office continuent de suivre les évolutions rapides du secteur.

Selon nous, une approche fondée sur une solution modulaire – qui englobe l’ensemble des services de back, middle et front office utilisés par les gestionnaires d’actifs – confèrera à ces sociétés de gestion toute la flexibilité nécessaire pour modifier certains éléments de leur réseau de services en fonction de leurs nouvelles exigences, en faisant appel à des prestataires qui investissement constamment dans les nouvelles technologies.

L’importance du choix

Si leurs responsabilités sont distinctes, les frontières technologiques entre le front et le middle office s’estompent progressivement. Compte tenu de l’évolution des exigences à l’égard des services front office et des technologies associées, les capacités du middle office doivent elles aussi évoluer pour assurer une intégration plus étroite et optimale entre ces deux domaines ainsi que pour proposer de meilleures fonctionnalités, des flux de données homogénéisés et des processus opérationnels plus efficaces.

Deux stratégies permettant de répondre aux besoins des sociétés de gestion d’actifs se distinguent actuellement : une gamme unique de solutions regroupées, ou une approche en architecture ouverte, offrant des fonctionnalités optimales à chaque maillon de la chaîne de transactions, mais aussi une intégration fluide et une flexibilité future.

Nous sommes convaincus que l’intégration des différents modèles opérationnels de nos clients, quelle que soit la solution front office adoptée, est le moyen le plus efficace et rapide de satisfaire aux exigences évolutives du secteur, de soutenir les investisseurs institutionnels et d’aider les entreprises à concrétiser leurs ambitions stratégiques.

Suivez-nous