Politique cookies

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour sécuriser votre connexion, faciliter votre navigation et permettre l’élaboration de statistiques.  Pour obtenir plus d’information sur les cookies et vous y opposer, vous pouvez consulter notre politique cookies.

Articles (36/164)
Les 5 principales prévisions de marché pour 2017
Les 5 principales prévisions de marché pour 2017
Retour

Les 5 principales prévisions de marché pour 2017

06/12/2016

Face à un environnement financier de plus en plus difficile à décrypter, nous souhaitons partager avec vous les 5 principales tendances qui, selon nous, devraient impacter l’industrie financière en 2017

1 - Croissance des actifs sous gestion

Soutenus par une démographie favorable, les actifs sous gestion dans le monde devraient, selon nous, progresser de +5 % au rythme de leur tendance à long terme. Les fonds communs de placement (et en particulier les Organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM)) devraient continuer à se développer plus rapidement, aux alentours de 10 %. La croissance des fonds irlandais et luxembourgeois devrait être supérieure à celle des fonds des autres pays du fait de la distribution transfrontalière et des incertitudes liées aux passeports engendrées par le Brexit.

Nous anticipons une hausse de l’allocation vers les produits alternatifs dans le but de générer de l’alpha, ce qui bénéficiera principalement au capital-investissement, à l’immobilier, aux OPCVM alternatifs et, dans une moindre mesure, aux fonds spéculatifs. Ces fonds feront face à une pression croissante.

2 - Des solutions face aux défis des sociétés de gestion

Malgré une perspective à long terme globalement positive, nos experts prévoient que les sociétés de gestion d’actifs subiront toujours une importante pression en 2017 en raison de l’accroissement des contraintes réglementaires, de la baisse des performances et du succès croissant des stratégies passives.

Les recherches de synergie se poursuivront. Nous prévoyons deux ou trois fusions parmi les 50 plus grandes sociétés de gestion d’actifs et un plus grand recours à l’externalisation des back, middle et front offices.

3 - Un collatéral incontournable

Si les solutions de collatéral étaient un sujet brûlant en 2016, d’après nos discussions avec les clients, leur statut deviendra critique en 2017 en raison de la mise en place d'EMIR en mars et de l’achèvement de la migration vers T2S. En Europe, nous observerons une hausse de la demande de collatéral, spécifiquement pour les obligations et le cash. 

Le calendrier et la qualité des actifs seront déterminants pour les acteurs du marché. Le choix de solutions post-négociations de premier plan et l'optimisation de l’efficacité du règlement et du collatéral seront également essentiels.

4 - Démarrage de la blockchain

Depuis mi-2015, la blockchain est dans tous les esprits, mais la mise au point de cette technologie est toujours en cours. Les premières utilisations concrètes de la blockchain pourraient voir le jour en 2017, apportant des solutions de pointe sur les marchés post-trade.

5 - Des critères ESG inévitables

Les critères ESG (environnementaux, sociaux et de gouvernance) conduiront de plus en plus les décisions d’investissement.

Afin de mettre en place l’accord de la COP21, la pression du gouvernement va s’intensifier (via des incitations budgétaires ou des réglementations) pour favoriser une finance plus verte et plus durable, et faciliter la transition vers des énergies renouvelables. Ce sera le cas en Europe mais également en Asie, où les circonstances locales, plus que l’implication mondiale, seront les raisons principales motivant cette transition vers les énergies vertes.

Reste à voir si toutes ces prévisions se réaliseront. Une chose est sûre : le secteur de l’investissement doit s’attendre à une nouvelle année de défis.

Suivez-nous