Politique cookies

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour sécuriser votre connexion, faciliter votre navigation et permettre l’élaboration de statistiques.  Pour obtenir plus d’information sur les cookies et vous y opposer, vous pouvez consulter notre politique cookies.

Articles (69/164)
Retour vers le futur au Back office
Retour vers le futur au Back office
Retour

Retour vers le futur au Back office

03/02/2016

Philippe Denis

Philippe Denis

BNP Paribas Securities Services

Voir profil
La convergence rapide des transformations digitales actuelles influe sur l’exercice de notre métier tel que nous le connaissons et laisse entrevoir un avantage concurrentiel important pour les dépositaires qui vivent avec leur époque

Dans le film « Retour vers le futur » de 1985, Michael J. Fox nous entraînait tambour battant dans une vision hollywoodienne de 2015, mettant en avant des merveilles de technologie comme les hoverboards (skates volants) et les voitures volantes. Les véritables merveilles de 2015 sont les smartphones, la connectivité et les technologies de rupture ; des progrès qui n’ont pas simplement changé les processus et les métiers, mais transformé des marques en verbes, comme « googler » et « uberiser ». La technologie est profondément ancrée dans notre quotidien : pour les dépositaires, plusieurs transformations numériques convergent en 2015 pour révolutionner l'exercice du métier tel que nous le connaissons.

Désormais, le vecteur essentiel de notre communication client c’est le monde digital. Nos publications, nos livres blancs et nos commentaires sur le secteur sont diffusés sur LinkedIn et Twitter. Notre site Internet offre à nos clients des ressources auxquelles ils peuvent accéder à tout moment et des liens vers notre portail clientèle interactif.

De plus, une nouvelle expertise a été développée pour les dépositaires et les clients : l’interprétation des données et la représentation visuelle ; nous avons constaté une augmentation saisissante de la demande d’expertise pour convertir les données et les présenter de manière visuellement attrayante.

Évolution des applications clients

Les applications Internet ont fondamentalement modifié la façon dont les clients peuvent visualiser les données : comme le dépositaire peut présenter les données de façon plus visuelle, le client peut les interpréter plus rapidement et agir en conséquence. L’évolution a commencé avec la création d’applications dédiées et s’est poursuivie avec leur intégration à des portails Internet, permettant ainsi aux clients d’y naviguer.

BNP Paribas Securities Services a pu être le témoin direct des bienfaits du développement d’applications interactives pour les clients. Par exemple, les outils de navigation de données ont complètement changé la façon dont les clients reçoivent et interprètent les données pour leurs propres clients. Puisque ces données sont généralement présentées via des applications pour appareils mobiles, ils sont en mesure de communiquer les informations de manière plus transparente et plus dynamique.

Évolution des produits et processus

Le traitement de données est au cœur du métier de dépositaire et subit aussi une transformation numérique. Beaucoup a été fait en la matière, y compris la gestion des flux des opérations elles-mêmes. Les dépositaires continuent de soutenir les initiatives globales visant à raccourcir les délais de traitement des transactions et ils ont investi massivement pour soutenir la mise en place de T2S et d’autres évolutions du secteur.

Au-delà de l’amélioration des capacités de traitement opérationnel, nous cherchons aussi à optimiser notre délai de commercialisation des nouveaux produits et services. BNP Paribas Securities Services est le premier fournisseur de services financiers à appliquer à ces processus la gestion de cycle de vie produit (Product Lifecycle Management - PLM). Cette approche permet à nos équipes produit de rationaliser et regrouper dans un même processus numérique tous nos départements opérationnels, informatiques, juridiques et conformité à travers le monde. En créant une méthode unique que les équipes produit du monde entier peuvent suivre, ces dernières bénéficient, grâce à un langage commun et une documentation cohérente sur les projets, d’une visibilité totale sur toutes nos mises à jour et initiatives liées aux produits. La PLM nous permet de garantir l’alignement des investissements sur des stratégies prédéfinies, d’obtenir une collaboration transversale pour de nouveaux développements et d’identifier plus facilement les opportunités et les risques.

Des tendances clés en termes de transformation

Voici deux des principales tendances actuelles en termes de transformation pour les dépositaires :

1. Évolution de l’utilisation des données

Il y a longtemps que les dépositaires sont chargés de la conservation des données de leurs clients, si bien que le concept de « Big data » n’est guère révolutionnaire. La nouveauté réside plutôt dans la manière dont les clients utilisent les données pour l’analyse et le développement de produits et services. La quantité de données produites est plus importante que jamais et les informations fournies sont inestimables. Les dépositaires doivent continuer à fournir des outils et des applications plus sophistiqués pour permettre aux clients d’utiliser leurs données. L’analyse de données est un bon exemple illustrant comment les outils interactifs permettent à nos clients d’explorer leurs données pour les exploiter : avec de solides capacités d’analyse et de décomposition des données.

2. La technologie blockchain

Les dépositaires utilisent la technologie blockchain depuis 2011 pour analyser les opportunités de marché du secteur. Les acteurs les plus ambitieux estiment que cette technologie sera utilisée pour le stockage de fichiers, l’exécution de code et même la gestion d’entreprise. Les dépositaires qui l’adoptent seront très bien placés à terme et bénéficieront d’un avantage concurrentiel.

Puissance cumulée du digital

Les startups des technologies financières reçoivent des investissements massifs : Accenture estime que les investissements mondiaux ont atteint 12,21 milliards de dollars américains en 2014, alors qu’ils n’étaient que de 4,05 milliards de dollars américains en 2013. Cette incroyable progression tient en partie à la maturité technologique et en partie à l'appétit des investisseurs. L'enthousiasme qui entoure aujourd’hui l'innovation technologique dans le domaine financier doit, de la même manière, être modéré et tenir compte des réalités.

C’est la puissance cumulée de la convergence simultanée de toutes ces tendances digitales qui influera le plus sur les dépositaires et leurs clients. Nous pourrions très bien nous uberiser et voir nos clients sur des hoverboards ou au volant de voitures volantes d’ici dix ans, mais vous pouvez être sûr(e) que les smartphones et la transformation digitale feront pleinement partie de ces innovations.

Suivez-nous